Balade au bord de l'Adour

Recherche du sandre sur le bas Adour


En ce moment l'océan est bien trop agité pour que je puisse y faire des sessions c'est donc le moment idéal pour enfin sortir ma nouvelle canne "hearty rise évolution 662M en 5/18g" que je destine depuis plusieurs mois à la recherche des sandres au LS.
Il y a un bien longtemps que je n'ai pas pêché le sandre, étonnant quand on sait qu'il a toujours été mon poisson préféré, la recherche de la louvine dans les baïnes ainsi que la difficulté à décrypté correctement les mouvements d'eau sur la partie basse de l'Adour sont surement les deux facteurs qui ont fait que je m'en suis plus ou moins écarté depuis maintenant plusieurs années.
C'est décidé j'ai l'intention de m'y remettre un peu plus assidument lors de ces prochains mois, jusqu’à la fermeture tout du moins.

toc dans la canne

Comme mentionné plus haut mon secteur ce situe sur la partie basse de l'Adour, dans cette zone le fleuve est soumis aux marées ce qui je dois dire ne facilite pas les choses, bien sur au fil de mes sorties j'ai réussis à en tirer quelques enseignements mais avec le sandre rien n'est jamais écrit, il reste un poisson fantasque qui n'agis pas toujours comme on l'aurait imaginé, c'est d'ailleurs cette facette de sa personnalité qui fait tout sont intérêt.

En choisissant bien le moment il est tout de même possible de toucher du sandre du bord sur le bas Adour, malheureusement le poisson ne reste généralement pas longtemps sur les spots, cela peut aller d'une petite demi heure à seulement quelques minutes, ceux ci préférant se déplacer au faveurs des marées et des mouvements du poisson fourrage, seul les périodes de crues qui gênent leurs déplacements peuvent permettre à les retenir plus longtemps en place, bien sur ce n'est pas tous les jours et on est loin des résultats qu'il est possible de réaliser en bord de seine par exemple, secteur que je connais bien,
sur cette dernière sortie j'ai réussis à toucher quelques petits poissons bien affamés qui ont complétement coffré les leurres, de bonnes touches "coup de fusil" comme on les aime.

Pour ce qui est de la canne je ne regrette en rien mon achat, elle est très agréable en pêche et permet l'utilisation de la majorité des grammages de tête plombée que j'utilise habituellement en rivière ou fleuve sur les postes de bordure, c'est a dire de 5g à 12g, elle est très sensible et retransmet très bien toutes les informations sur la nature du fond ainsi que les moindres coup de nez des poissons, un vrai téléphone, je ne peux que la conseiller, tout du moins à ceux pour qui une canne de deux mètre n'est pas un handicap.


Ce petit cendrillon bien gourmand n'a pas hésité à agresser un leurre de la moitié de sa taille, ça en dit long sur l’agressivité dont le sandre peut faire preuve à certains moments, pour info il a tapé le leurre à une trentaine de mètres de moi alors qu'il allait toucher le fond et la touche a été correctement ressentie.

En secteur maritime il est toujours possible d'avoir des surprises comme ce petits bar venu sanctionné ce leurre souple passé a sa portée.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Test de ma Sakura Golden bay

Côte basque et landaise.

C'est reparti

Un dernier bar et je rentre.

Le sandre, une vielle histoire.