Côte basque et landaise.

 

 Quelques louvines de la saison dernière


La cotes landaise est un endroit fabuleux pour qui voudrait se mettre à la  recherche du bar au leurre, bien sur la quête du Graal n'est pas garantie à chaque sortie mais quand celle ci vous tend les bras, les nombreuses sorties stériles accumulées se font très vite oublier tant le plaisir est au maximum, vous pouvez me croire.













La pêche au leurre sur la cote landaise peu paraître difficile au départ pour quelqu'un qui ne l'a jamais pratiqué, l’immensité du décor, plus l'incroyable impression de puissance qui se dégage de l'endroit peu facilement rebuter le plus courageux des néophytes, même si celui ci est habité par la plus grande volonté du monde, ce n'est qu'avec obstination et sorties à répétition que les résultats augmenteront, c'est une pêche qui nécessite une bonne connaissance du secteur, ainsi qu'un bon esprit d'analyse pour tout ce qui concerne les marées et les courants, choses qui ne s’acquiert qu'au fil des sorties, c'est d’ailleurs le cas pour toutes les autres pêches, alors courage vous ne le regretterez pas.





si dessus un petit bar pris sur le sable et à coté mon cousin avec un joli poisson de 65.

embouchure

Quand la pêche sur le sable n'est pas possible, à cause d'une grosse houle par exemple, il est possible d'aller tremper du leurre à l'embouchure de l'Adour, les gros poissons peuvent y être postés.






bar moucheté ou "pigue"

Il est aussi possible sur nos côtes d'attraper du bar moucheté, de taille plus modeste que le bar franc il reste tout de même un  combattant tenace comparativement à sa taille, il peut atteindre les 3kg mais je dois avouer  n'en avoir jamais capturé, chez nous un individu de 40cm est considéré comme un poisson correct, les plus gros étant malheureusement devenus très rares .




ah les bonites!


Si il y a un poisson à ne pas rater lors de ses passages à la côte c'est bien la bonites, ses attaques rageuses sur les leurres de toute sortes ainsi que sa défense explosive, font de ce poisson une de mes proies estivales préférée, à ne louper sous aucun prétexte.






Maquereau espagnol


Encore un poisson bien présent l'été par chez nous, le maquereau espagnol.


Commentaires

  1. Longue vie à ce superbe blog et à très vite au bord de l'eau...
    Philippe (indi64).

    RépondreSupprimer
  2. superbe ton blog ! il faut juste que je t'enregistre ........ ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Ami de vacances de votre beau frère stef, vous pouvez me retrouver et lui aussi sur mon FB Totofflepechou. Merci de me faire passer une adresse où je peux dialoguer avec nous de la passion qui nous anime!

    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  4. merci pour la visite et pour FB c'est chose faite a+

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Test de ma Sakura Golden bay

C'est reparti

Un dernier bar et je rentre.

Le sandre, une vielle histoire.