Le sandre, une vielle histoire.

Le sandre a longtemps été ma cible préférée, à un point ou il n'y avait que ce poisson qui était capable de motiver ma présence au bord de l'eau, le moindre indice trahissant sa présence sur un secteur pouvais me faire perdre complétement  la tête, au point de ne plus penser qu'a une chose, le traquer. J'ai consacré de longues heures à sa recherche, sur la seine, du coté des Yvelines.
 J' ai fait de nombreuses captures sur ce secteur, que cela soit au mort manier ou au leurre souple et à chaque fois, la vision de ce superbe poissons, étalé là, à la surface, toutes nageoires hérissées, avait le dont de faire monter en moi un énorme sentiment de fierté et de plaisir, une réaction qu' aucune autre capture n'était capable de m’apporter, un sentiment qui je doit dire, ne m'a toujours pas quitté à ce jour.

 
Je n' ai pas de clichés des mes sandres de seine, car en ce temps là je n'avais pas d'appareil  numérique ce qui est bien dommage.
Depuis je me suis installer dans le sud-ouest ou  mes captures de sandres sont devenues je dois le dire, beaucoup moins fréquentes, ce qui m'a conduit à leur faire quelques infidélités, en me tournant vers des poissons mieux représentés dans la région, le black-bass et le bar par exemple.

Si dessous un joli sandre aux reflets bronze pris sur un plan d'eau voisin



un autre pris sur le même secteur , sur un ls goulument avalé.


Les suivants, ont été pris sur l'Adour.secteur je j’affectionne beaucoup. malgré les marées qui rendent la pêche ardue.








Deux autres poissons pris dans le privé, en barque cette fois, merci à fab pour l'invitation à bord..

Commentaires

  1. salut JM , jolis clichés de ce superbe fish ! continues à le traquer !... ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Test de ma Sakura Golden bay

Côte basque et landaise.

C'est reparti

Un dernier bar et je rentre.